Donnez-vous l’autorisation de vivre pleinement vos règles – votre hiver intérieur !
Vous recevrez de nombreux cadeaux : bien-être physique et émotionnel, une grande présence à vous même, le sentiment profond de paix, d’unité.
Pour vivre tout cela il est pourtant indispensable de vous accorder le Repos Sacré !

 

Le Repos Sacré de la Femme

Ma mère m’a toujours raconté avoir été dispensée de gym à l’école quand elle avait ses règles. Elle en rigolait comme d’une appréhension presque moyenâgeuse qui entourait le cycle féminin. A cette époque là on ne se baignait pas à la mer pendant le cycle, on ne dansait pas.
Pour ma part, pas de dispense – j’étais bien obligée de faire mes cours de sport même quand mes lunes étaient là et que j’aurais préféré rester bien au chaud, bouillotte sur le ventre.
Qu’en est-il en vérité ?
Bien sûr, les règles ne sont pas une maladie. Et non, nous ne sommes pas indisposées quand elles sont là (au contraire je me trouve plutôt bien disposée pendant mes lunes en comparaison à la période pré-mestruelle 😀 ). Je comprends donc la réaction des femmes de la génération de ma mère, soulagées que ce tabou autour du cycle ait été levé.
Mais s’accorder un véritable repos n’a rien a voir avec un retour en arrière ! L’idée n’est pas de montrer à la femme ses vulnérabilités comme des faiblesses que l’homme n’a pas. Le véritable repos se fait par choix, la tête haute, le coeur ouvert à l’autre qui prendra le relais de nos activités pendant les quelques heures ou jours où nous allons explorer un autre monde – notre intérieur.

Un besoin physiologique

Même si bien des femmes rigoleront à ces propos, le besoin de repos est physiologique.
Pendant nos lunes, la production d’hormones féminines (oestrogènes, progestérone) est au plus bas. Cela entraîne une baisse des hormones qui nous donnent tonus, énergie et motivation, comme la dopamine. En revanche, sont produites en plus grande quantité les hormones comme le GABA qui calment notre système nerveux en induisant un état de relaxation, une baisse de la tension artérielle et une besoin accrue de sommeil (1).

Prétendre travailler et être en action de la même façon tout le mois durant est tout simplement anti-physiologique ! Notre corps n’apprécie pas que l’on aille à l’envers de sa tendance naturelle pendant 40 ans. Il le manifeste d’ailleurs avec plusieurs symptômes – fatigue, déséquilibres hormonaux, fragilisation de la santé.

Alors, êtes-vous prêtes à travailler moins, vous occuper différemment de votre maison et vos enfants, à sauter un cours de sport, à décliner une invitation pendant vos règles ?

 

Mon expérience

Si je vous partage cette question, c’est parce que je n’ai pas toujours respecté les besoins de mon corps en fonction des phases de mon cycle.
Comme la plupart des femmes, j’ai pris la pilule pendant ma jeunesse. Cette pilule qui, en plus de protéger mes relations intimes, avait aussi le mérite de bien gommer toute la richesse d’expressions corporelles et émotionnelles dont le cycle me faisait cadeau. Dans cette linéarité fictive, je pouvais ignorer toute demande de repos.
Je faisais pas mal de sport, je travaillais, je sortais avec les amis tout le mois durant.
Et périodiquement je me sentais épuisée, sans comprendre pourquoi :-O.
Dès que j’arrêtais la pilule, les douleurs de mes règles me rappelaient que quelques choses n’allait pas dans mon rythme.
Et à chaque fois que je posais la question autour de moi, la seule réponse obtenue était “c’est normal d’avoir mal. Reprenez la pilule, ça vous aidera”.

Et puis un jour …

Et puis comme nous toutes j’ai grandi, j’ai vieilli, j’ai lu, j’ai entendu, j’ai écouté aussi.
J’ai arrêté la pilule. J’ai eu des enfants. J’ai rencontré d’autres femmes qui étaient sur le même chemin.
J’ai regardé mon corps non plus comme un être à discipliner mais comme un ami à accueillir.
Et j’ai commencé à m’accorder du repos pendant mes règles.

Parfois un jour entier. Parfois quelques heures. Un peu plus de sommeil. Un peu moins de travail, d’activité physique.

En échange de ce lâcher prise, le Repos Sacré m’a apporté des cadeaux.
Mon cycle tout d’abord, vécu librement et sans hormones artificielles depuis 13 ans maintenant est juste comme je le souhaite. Régulier, sans douleurs ni trop de pertes (il se modifie quand même depuis que je suis dans la quarantaine, mais ça c’est une autre histoire ! )
Je me sens également beaucoup plus en accord avec ma féminité. Je respecte mes besoins. J’apprends petit à petit à dire non quand ce n’est pas juste.
Je laisse les principes rigides pour accueillir davantage le bon sens.
Et j’accueille la guidance que mon cycle et mon intuition m’apportent !

Je suis loin d’avoir tout compris, tout intégré.
Mais heureusement j’aurai encore quelques années de cycle devant moi avant la prochaine grande étape initiatique que sera la ménopause.

Quelques idées pour vivre le Repos Sacré en étant une femme active

  1. Autant que possible j’essaie de bloquer dans l’agenda la journée où mes lunes arrivent (ou au moins un des jours qui suivent, ou quelques heures – c’est toujours mieux que rien !).
  2. Je cuisine le moins possible – je délègue, je réchauffe les restes, je fais au plus simple !
  3. Une balade méditative en forêt me recharge en profondeur alors que le cours de sport me fatigue encore plus – le choix est assez simple à faire 😉
  4. Je sensibilise mon entourage. J’informe mon compagnon et mes enfants quand mes lunes sont là. Chaque mois je glisse dans la conversation l’info que j’ai davantage besoin de me reposer. Je propose des activités calmes aux enfants.
  5. Mon corps me demandant naturellement de dormir davantage, j’essaie de me coucher un peu plus tôt que d’habitude. Si la fatigue est vraiment présente, je m’autorise éventuellement à ne pas partager le lit avec mon compagnon pour être sûre de ne pas être réveillée !
  6. Je me chouchoute avec des tisanes (essayez ortie/achillée/mélisse ! ), de l’eau chaude, des soupes s’il fait froid.
  7. Je profite du calme pour méditer, tirer des cartes, écrire … La frontière entre conscient et subconscient étant beaucoup plus subtile, je reçois souvent des messages sur des projets à mettre en place dans les semaines qui suivent, des réponses à me questionnements. Et ce lâcher prise remet à sa place le mental qui s’est souvent affolé pendant les jours qui ont précédé les lunes.

 

Avez-vous envie d’essayer et de me partager votre expérience ?
Je serai heureuse de recevoir vos commentaires et témoignages.

Serena.

Mes propositions pour vous accompagner

🌸

Retraites féminines Reliance

3 stages en résidentiel
12-14 avril Femme Cyclique
26-28 juillet Femme Guérisseuse
4-6 octobre Femme Sacrée

🌸

Cercles de Femmes – Le Cycle Sacré de la Femme

Un cycle pour explorer les 4 femmes du Cycle Sacré : Celle qui Sait, Celle qui Fleurit, Celle qui Aime, Celle qui Voit.
février à juin 2019

🌸

Accompagnement individuel Femme Eveil

l’épanouissement de votre féminin

🌸

Livre “Rituels de femmes pour explorer les secrets du cycle féminin” ed. Le Courrier du Livre

Serena Zigrino Auteure Livre Rituels de Femmes pour explorer les secrets du cycle féminin

 

Sources :
(1) www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4793919/