Efféa Aguiléra,  éveilleuse de l’intelligence corporelle, accompagne les femmes à vivre pleinement le potentiel de force et de joie de leur périnée.

Qu’est-ce que les mots « harmonie féminine » évoquent pour toi ?

L’harmonie féminine pour moi c’est de se sentir en joie et en paix avec soi-même, en dedans de soi tout d’abord, au calme et en fluidité dans son cœur, en joie dans son cœur, en reliance avec les éléments, la lune, le soleil, la nature, en connexion Terre-Ciel-Cœur. Bien sûr, la vie nous chahute, parfois même assez fort et notre équilibre peut s’en trouver modifié voire bousculé. Ces moments au cœur de notre vulnérabilité sont pour moi les plus importants car retrouver notre harmonie intérieure dans le chahut ou après le chahut est un choix du quotidien, un regard intérieur, un état d’être. En se connaissant de mieux en mieux, en ayant explorer nos cycles, nos besoins, nos joies et nos peurs jours après jours, c’est à cette harmonie féminine faite de mouvement et de cycle que nous pouvons nous relier pour nous retrouver dans la joie toute simple du « en dedans de soi ». Et bien sûr, l’harmonie féminine, c’est aussi d’être en relation fluide avec les femmes et avec les hommes, en nous observant nous-mêmes sans nous juger et dans un regard de bienveillance avec ceux que nous côtoyons.

 

Trois conseils que tu donnerais aux femmes pour atteindre cette harmonie ?

– faire le choix de l’harmonie, surtout quand elle n’est pas là, sans fuir ce qui se présente et sans contrôle. Juste un choix intérieur, doux, bienveillant et patient.
– accepter nos cycles et les variations corporelles, émotionnelles et intuitives qui vont avec.
– s’offrir des moments de pleine conscience et de respiration, même courts, plusieurs fois dans la journée et danser, chanter en conscience aussi souvent que possible.

Et trois erreurs à éviter ?

– croire que nous sommes des « hommes en moins bien » et tenter de rivaliser ou de se challenger
– se délaisser ou même se fuir pour plaire (ou même pour se plaire) ou pour paraître
– attendre des autres ce que nous ne sommes pas en mesure de nous offrir à nous-mêmes

Quelles ressources une femme peut trouver dans ton accompagnement ?

Dans mon accompagnement, que ce soit en groupe ou un individuel, une femme peut trouver de l’écoute, une invitation à la présence à elle-même, à son authenticité, à sa vérité. Dans mon approche pour le périnée féminin en particulier, j’ai à cœur que les femmes contactent et retrouvent leur plein pouvoir, leur force (et celle de leur périnée !), leur mobilité, le plaisir et aussi la confiance en elle-même. Il me tient à cœur d’offrir la connaissance de façon à ce qu’elles aillent toujours vers plus d’autonomie et qu’elles vérifient ainsi leurs croyances. C’est sans doute cela le plus important en effet, dans mon approche, la possibilité d’explorer par le corps les grands principes du corps humain pour ne plus être ballottée d’une croyance à une autre. Et puis, j’aime que ateliers et stages soient des lieux de douceur, rythmés par des rituels et de la danse en cercle… de vrais temps de ressourcement pour chacune et toutes ensemble !

Une ou deux lignes pour te décrire :

Je m’amuse à dire que je suis la dame de cœur du périnée car j’accompagne les femmes à retrouver force et joie dans cette partie si importante de leur féminité.

Efféa Aguilera1ère de couv. Grande

www.effeaaguilera.com
effea.aguilera@free.fr
09 81 99 24 86

Livre :
« Rituels de femmes pour découvrir le potentiel du périnée » aux éditions Le Courrier du Livre

Ateliers ou stages à venir :
Cycles de 6 ateliers “Découvrir le potentiel du périnée” de fin septembre à avril, l’un à Sèvres (92) et l’autre à Genève