Cuisiner les légumes  d’hiver !

Cuisiner les légumes d’hiver !

Légumes racines : les mal aimés ! A la découverte de panais, topinambour, betterave & Cie.

Quasiment les seuls légumes de l’hiver (avec les choux) et ce n’est pas un hasard : ils concentrent l’énergie de la terre, donc ils nous réchauffent par les temps froids, ils nous fortifient avec leurs minéraux, leurs fibres nous permettent d’équilibrer une alimentation par ailleurs un peu plus riche en graisses et en protéines. Ils contiennent minéraux, vitamines, antioxydants qui soutiennent notre métabolisme et auraient pour certains un effet protecteur contre les cancers.

 La betterave

Riche en antioxydants, excellente pour les yeux, peu calorique, la betterave aime les saveurs douces et sucrées qui atténuent son goût parfois un peu terreux ou bien les aliments salés comme la feta, le fromage de chèvre. Cuite elle est à a décliner en soupe, salade, verrines. Crue elle donne une jolie couleur aux salades composées.

Le céleri-rave

Une saveur de céleri, légèrement anisée. Râpé ou taillé en julienne fine, il se sert seul ou mélangé à d’autres légumes racines, avec une vinaigrette légère. Incontournable gratiné et en velouté! Il contient nombreuses vitamine, comme la vitamine K, importante dans la prévention de l’ostéoporose.

Le topinambour

Croquants et frais, crus ils se mangent tels quels ou en salade. Cuits ils sont délicieux en purées et veloutés raffinées. Lorsque c’est possible, on les choisi bio, on s’évite ainsi la corvée de l’épluchage. Les topinambours sont très riches en inuline, ce qui leur confère des propriétés prébiotiques, c’est-à-dire qu’ils veillent à une bonne santé intestinale en stimulant la croissance des bactéries amicales. Ses sucres pourraient également jouer un rôle dans la prévention de certains cancers et de l’ostéoporose.

Le panais

Sa saveur est très douce et se marie bien aux noix et à l’huile de noix. Le panais contient une grande variété de minéraux et de vitamines. Ses fibres facilitent le transit et ses antioxydants auraient des effets bénéfiques contre certains types de cancer. Râpé avec un fil d’huile de noix ou noisette, en purée, sauté à la poêle.

La carotte

Plus besoin de vanter les qualités nutritives et gustatives de la carotte. Riche en antioxydants, les caroténoïdes, bénéfiques pour la peau, les muqueuses, les yeux et aussi en prévention des maladies cardio-vasculaires et du cancer. Toujours l’associer à une source de gras, de l’huile par exemple, parce que les caroténoïdes sont liposolubles. Astuce coupe-faim : les personnes qui suivent un régime amaigrissant peuvent essayer de tromper une faim passagère en croquant 1 ou 2 carottes. C’est aussi une bonne façon de passer sa rage quand on vient d’arrêter de fumer.

Le navet et le rutabaga

S’ils sont bien connus cuits, on oublie trop souvent de les manger crus. En bâtonnets ou râpés en salade, ils s’apprêtent comme la carotte. Si le  goût est un peu fort, on peut l’agrémenter d’une vinaigrette légèrement sucrée ou de fruits secs. Le rutabaga et le navet font partie de la famille des choux, ils contiennent donc les mêmes puissants composés anti-cancer.

Le chou-rave

Un autre membre de la famille des crucifères. Il se déguste en bâtonnets, tranché mince en carpaccio, râpé en rémoulade. Sa saveur est douce et il est facile à marier aux autres légumes racine. Comme les autres crucifères, le chou-rave est riche en vitamine C et en antioxydants spécifiques qui aident à diminuer les risques de cancer.

Millefeuille de betterave à la fetaAfficher l'image d'origine

4 betteraves cuites
200 g feta
Huile d’olive
Vinaigre balsamique
Basilic

  1. Couper 3 rondelles dans la partie centrale de la betterave. Couper le reste en dés.
  2. Mixer ensemble la feta et les dés de betterave avec un peu d’huile.
  3. Faire un millefeuille avec les tranches de betterave et la sauce à la feta.
  4. Assaisonner avec huile d’olive et vinaigre balsamique et décorer avec basilic.

Salade de topinambour crus à la noisette

2 ou 3 topinambours
2 càs d’huile de noisette
1 poignée de noisettes
Persil, Zeste de citron, Sel

  1. Laver et éplucher les topinambours.
  2. Griller les noisettes dans une poêle sans les faire bruler
  3. Râper les topinambours
  4. Assaisonner avec huile, sel, zeste de citron et persil
  5. Décorer avec noisettes grillées concassées.

Entrée : velouté de céleri rave au sésame

1 céleri rave
Huile de tournesol
200 ml de crème de soja ou d’avoine
Sésame
Sel

  1. Eplucher le céleri-rave, le couper en rondelle, le mettre à cuire dans une casserole avec un peu d’eau.
  2. Griller le sésame sur une poêle ( sans le brûler 😉 )
  3. Quand il est cuit, retirer du feu, mixer et ajouter la crème de soja.
  4. Servir dans des petits bols avec un filet d’huile de tournesol et une pincée de sésame grillé.

Plat : filet de colin avec trio de panais

4 filets de colin ou autre poisson
2-3 panais
1 brique de crème de soja ou avoine
Huile d’olive
Vinaigre balsamique
Sel, poivre, persil

Attention: demande une certaine synchronisation, car tout cuit en même temps.

  1. Eplucher les panais avec un économe en gardant de côté les épluchures.
  2. Couper deux rondelles à la base de chaque panais.
  3. Mettre les rondelles et le reste au cuiseur vapeur (à défaut dans de l’eau) pendant 10 à 15 minutes.
  4. Mettre les filets de poisson à cuire dans une poêle avec un filet d’huile, feu très doux.
  5. Pendant ce temps couper les rondelles de panais en dès, les assaisonner avec huile d’olive, vinaigre, sel, poivre.
  6. Mixer le reste des panais, ajouter la crème de soja et le sel.
  7. Dans une poêle, faire chauffer 3 cuillères d’huile d’olive et frire rapidement les épluchures de panais.
  8. Très rapidement composer l’assiette avec le filet de poisson, les dès de panais, un cuillère de purée et le frites par-dessus.
  9. Décorer avec du persil

Dessert : muffins à la betterave et ganache de chocolat et gingembre

200g de betteraves cuitesAfficher l'image d'origine
Jus + zeste d’1/2 citron
2 œufs
60g de margarine sans graisses hydrogénées ni huile de palme
1càc de levure sans phosphates
100g de farine de riz
100g de sucre de canne
1/2 càc de cannelle + gingembre moulu
100g de chocolat pour dessert
Quelques dés de gingembre confit

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Mixer les betteraves avec le jus de citron et son zeste, les réduire en purée.
  3. Battre les jaunes d’œufs avec le sucre, puis y mélanger la purée de betterave.
  4. Ajouter la farine, la levure, les épices et la margarine. Bien mélanger.
  5. Monter les blancs en neige et les intégrer à la préparation.
  6. Verser dans des moules individuels. Enfourner 30 minutes à 180°C.
  7. Pendant ce temps préparer votre ganache : fondre le chocolat avec 3 càs d’eau, hacher menu les dés de gingembre confit et les mélanger au chocolat.
  8. Étaler la ganache sur le gâteau une fois refroidi.

Dessert : Gâteau aux carottes et à la cannelle

250 g de carottes râpées
125 g de sucre
2 œufs
60 g de cerneaux de noix concassés
125 g de margarine sans graisse hydrogénées ni huile de palme
200 g de farine
1 sachet de levure sans phosphates
1/2 càc de cannelle

  1. Préchauffer le four à 150°C.
  2. Fouetter les œufs avec le sucre. Quand le mélange double de volume et devient mousseux, ajouter peu à peu la farine et le beurre fondu tout en continuant de fouetter puis la cannelle, la levure et enfin les carottes râpées et les noix sans arrêter de fouetter.
  3. Bien mélanger, verser dans un moule à cake et faire cuire 1 heure.
  4. Laisser tiédir avant de démouler.
La saison de l’enchanteresse : les recettes

La saison de l’enchanteresse : les recettes

Nous voici au deuxième volet de la saison de l’enchanteresse, tumultueuse saison de passage où les émotions sont fortes et le corps … fatigué !
En cette saison, l’enchanteresse commence à prendre l’allure de vieille femme et se retire dans sa cabane au coin du feu, sur le quel elle mijote de bonnes potions.
Elle se pose, laisse venir à elle toute la magie de ces journées, les feuilles qui virevoltent, le halo de lune à travers les nuages, les bûchent qui crépitent dans la cheminée.

Que mijote-t-elle dans son chaudron intérieur ? Elle ramène les énergies au profond d’elle même pour traverser l’immobilité hivernale.
Que mijote-t-elle dans son chaudron extérieur ? Un délicieux sauté de crevettes aux épices qui réchauffe l’élan de vie et soutient l’énergie profonde du corps, une tisane épicée qui protège des vents froids, un gâteau tout en douceur pour se rappeler que la vie est belle, à toute saison !
Elle évite de cuisiner tout ce qui pourrait la refroidir ou demander trop d’énergie à son organisme.

Aujourd’hui l’enchanteresse nous fait cadeau de ses recettes préférées !

Sauté de crevettes à l’ail, poireau et gingembre

Afficher l'image d'origineLes crevettes, l’ail, le poireau, la sauce soja, le sésame grillé et le gingembre soutiennent l’énergie yang à l’intérieur de notre corps et plus particulièrement aux niveau du rein (attention, on parle ici du “bon” yang qui amène chaleur, force, mouvement à l’énergie qui circule en nous). Or, pour que notre matrice soit alimentée en énergie et en nutriments via le sang, l’énergie yang du rein doit être forte. Donc, si on fait le raccourci, cette recette nous assure les bons nutriments pour notre matrice. Génial non ?
Les épices, quant à elles, nous réchauffent et réconfortent !

  • 150 g de crevettes décortiquées
  • 3 poireaux
  • 1 gousse d’ail
  • 1 morceau de racine de gingembre de 3 cm
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja (tamari ou shoyu)
  • Curry, curcuma et cumin en poudre
  • Coriandre fraîche et sésame grillé
  1. Décortiquez les crevettes et faites les macérer dans de la sauce soja.
  2. Émincez le poireau, hachez l’ail finement et effilez le gingembre. Faites revenir le mélange dans de l’huile de coco avec 1 cuillère à café de chacune des épices.
  3. En fin de cuisson, ajoutez les crevettes.
  4. Saupoudrez de coriandre fraîche et sésame grillé.
  5. Accompagnez avec du riz semi complet pour un plat classique ou osez du sarrasin grillé pour un mélange encore plus tonifiant

 

Gâteau couleurs d’automne

Afficher l'image d'origineCette recette là est bien évidemment pour la gourmandise, mais pas que !
Premièrement la saveur naturellement douce de la courge permet de mettre très peu de sucre. Et la courge butternut est très riche en vitamine A, C et groupe B, en oligoéléments et qu’elle renforce encore une fois l’énergie de la matrice (via la rate qui produit le sang en MTC). Elle aide également à éliminer les glaires en excès, très pratique à la saison des rhumes !

  • 2 oeufs
  • 120g de courge butternut
  • 120g de chocolat pour dessert
  • 1 càs de farine de riz
  • 50 g de sucre de canne
  • 1 morceau de racine de gingembre de 3 cm ou 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1/2 sachet de levure sans phosphates
  1. Épluchez, coupez en dés la courge et cuisez-la à l’eau ou à la vapeur.
  2. Battez les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir une crème blanche.
  3. Ajoutez à ce mélange la farine de riz, la courge égouttée et réduite en purée avec une fourchette et le gingembre râpé.
  4. Versez dans des ramequins et cuisez pendant 10 minutes à 180°C. (Vérifiez la cuisson avant de retirer les ramequins du four).

 

Tisane épicée ( contre le froid dans le corps et dans le coeur ! )

Il s’agit là de la recette secrète d’une infusion réchauffante qui fait circuler très intensément l’énergie dans nos ventres et nos cœurs (testée et approuvée par plusieurs femmes 😉 )

Avec ces quantités vous remplirez un thermos d’un litre environ.╳ I love to make "Golden Milk" using coconut milk and drink it at bedtime. Tumeric is good for you and tastes great. Turmeric is a member of the ginger family. Known as “The Queen of Spices”, it can be found in many Indian dishes for its wonderful pepper-like flavor and golden color. It has been around for centuries in Ayurvedic and Chinese medicine to treat a wide variety of health problems,:

  • 3 cm de racine de curcuma frais ou 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 4 cm de racine de gingembre frais ou 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • Jus d’1/2 citron
  • 2 cuillères à soupe de miel bio
  • 300 mL de lait de coco
  • 700 mL d’eau filtrée
  1. Râper le gingembre et le curcuma (pas besoin d’enlever la peau si vous la brossez bien avec la brosse à légumes).
  2. Faites chauffer l’eau à ébullition.
  3. Dans la tisanière, mettez les racines râpées ou bien les poudres de curcuma et gingembre.
  4. Versez l’eau bouillante et laissez infuser 10 minutes au moins.
  5. Une fois que la température a légèrement baissé, ajoutez le jus de citron, le miel et le lait de coco.
  6. Mélangez bien et servez très chaud !

Ce délicieux breuvage a également d’excellentes propriétés pour notre corps, grâce aux pouvoirs anti-inflammatoires, anti-oxydants et détoxifiants du gingembre et du curcuma.
Il stimule le système immunitaire (idéale contre les rhumes, maux de gorge, toux, fatigue …), aide à soulager les douleurs, détoxifie le foie et le sang, facilite la digestion et soutient la circulation. Et oui, tout ça !

 

La plante qui nous révèle l’amour…

La plante qui nous révèle l’amour…

Vous la connaissez déjà! C’est bien de la rose de Damas que je parle…

Même si elle n’avait pas d’autres propriétés, juste pour sa beauté et son parfum, nous l’aimerions!
Mais ce serait dommage de ne pas accepter les autres dons qu’elle nous fait très généreusement : ses vertus de guérison pour notre corps et notre coeur.
En la humant, on sent immédiatement la joie nous envahir: ses effluves transportent les molécules aromatiques qui constituent son huile essentielle et sont à eux seuls une véritable panacée.

Regardons de près ses propriétés et l’utilisation.

Sur le plan physique

En interne, elle est adoucissante des muqueuses, soulage les inflammations, calme une gorge enrouée, des intestins irrités. Elle apaise le coeur, stimule et fluidifie la circulation, calme les angoisses. Efficace pour les asthénies, elle calme l’insomnie et la nervosité tout en apportant joie et euphorie. Tonique utérin, elle équilibre les hormones, éveille la libido et peut soulager le syndrome pré-menstruel.

En externe, elle adoucit la peau et la raffermit, stimule la microcirculation, freine l’apparition des rides. Un massage à la rose vous fait sentir enveloppées d’une senteur magique qui apporte joie, volupté, douceur, bien-être!

Sur le plan émotionnel

Véritable baume aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, la rose apaise notre système nerveux, dans les situations de stress, anxiété, fatigue, tensions nerveuses.
Elle aide à apaiser les blessures anciennes qui nous empêchent de vivre pleinement la joie ici et maintenant, apporte réconfort et centrage lors des difficultés affectives. Elle apaise les tensions et les émotions qui nous agitent, les sentiments négatifs qui empêchent l’ouverture du coeur, comme la colère, la jalousie, la culpabilité. La rose facilite donc l’ouverture à l’autre et à nous mêmes, nous mettant dans un état calme et contemplatif.
Dans les situations de fatigue importante, d’épuisement avec irritabilité, elle nous permet de stabiliser notre humeur et apporter une grande sérénité.

Sur le plan symbolique

Elle nous inspire l’amour inconditionnel, la beauté, la féminité!

Comment l’utiliser

Infusion de pétales ou bourgeons: la tisane de rose de Damas (ou rose de Provins qui est sa descendante) est un véritable régal.  Selon la phase lunaire et la phase du cycle, vous pourrez la prendre pure (pleine lune ou ovulation) ou mélangée à de la mélisse par exemple pendant la phase pré-menstruelle ou de lune décroissante pour renforcer le côté calmant. 2 à 3 tasses/jour vous permettront de profiter de ses bienfaits.

Poudre de pétales:  à incorporer à une crème neutre ou bien en faisant une pâte avec de l’eau que vous poserez, laisserez agir puis rincerez, comme un masque, mais aussi dans des smoothies, des gâteaux, …

En macérat huileux: parfait pour les soins du corps.

En huile essentielle: pour voyager dans la douceur et volupté de son parfum. Elle est cependant l’huile la plus chère du marché, à réserver aux seules olfactions.

Comme vous savez que j’adore les smoothies, je termine avec cette délicieuse recette de smoothie anti-déprime pour les journées comme celle-ci, pluvieuses et bluesy…

Smoothie rose anti-déprime

1 cuillère à café de poudre de rose
1 tasse de fraises ou framboises
1 tasse de lait végétal (riz ou avoine ou coco)
1 goutte d’extrait de vanille

Mettez tout dans le blender et mixez.
Dégustez et accueillez la détente et le plaisir !

En toute harmonie,
Serena.

Détox? Les potions magiques qui nous sauvent…

Détox? Les potions magiques qui nous sauvent…

Voici quelques unes de mes potions magiques… Je parle ici des …

Smoothies Verts!

Vous connaissez bien sûr les smoothies, ces boissons très onctueuses à base de lait et fruits frais.
Mais, alors que les smoothies classiques sont surtout une pause gourmande, souvent très sucrée ;-), les smoothies verts contiennent de nombreux nutriments qui font du bien à notre corps. Délicieusement crus, ils peuvent remplacer un repas et en fonction des ingrédients seront plutôt détoxifiants, antioxydants ou énergisants…

Que contient un smoothie vert ?

Toujours…

  • Des légumes verts (d’où sa couleur) pour les fibres, les minéraux et vitamines et la chlorophylle, aide précieuse pour détoxifier
  • des fruits : pomme, banane ou avocat pour donner une texture onctueuse

Et parfois…

  • des oléagineux pour apporter de bons lipides, des protéines et des oligoéléments
  • un jus de légumes (si on veut augmenter l’apport en vitamines et minéraux) ou un lait végétal (si on veut donner au smoothie plus de rondeur)
  • des superaliments selon l’action désirée (spiruline, maca, acérola, baies de goji, green magma …)

Des recettes

En partant de la liste d’ingrédients ci dessous vous pourrez composer toute sortes de mélanges et synergies les uns meilleurs que les autres (et parfois pas bons du tout! 😉 )
Mais si vous hésitez à vous lancer, voici des recettes testées et retestées.

Smoothie premiers pas

2 poires mûres
1 belle poignée de feuilles d’épinards sans la tige

Passez le tout au blender et dégustez!

Smoothie antioxydant

1 banane
1 poignée de myrtilles ou autres fruits rouges (frais, séchés ou congelés)
1 poignée de baies de goji ou d’açai
1 cuillère à café de spiruline en paillettes
1 verre de jus de grenade ou d’eau de coco

Passez le tout au blender et dégustez!
Si le fruits rouges ont des pépins comme les framboises, n’hésitez pas à passer au chinois avant de boire.

Smoothie détox

1 betterave crue
1 fenouil
1 branche de céleri
1 carotte
1/2 citron
1 morceau de gingembre de 3 cm
1 pomme
1 poignée de noix de cajou
1 datte medjool
1 grande poignée d’épinards ou autres légumes feuilles
quelques brins de persil ou 1 cuillère à café de green magma (jus d’herbe d’orge déshydraté)  — facultatif

Passez d’abord à la centrifugeuse ou à l’extracteur de jus la betterave, le fenouil, le céleri, la carotte, le 1/2 citron et le gingembre.
Dans un blender mettez la pomme en quartiers, la datte, les noix de cajou, les feuilles vertes, le persil ou green magma et versez le jus fraîchement extrait.
Mixez pour avoir une texture parfaitement lisse et onctueuse.

Smoothie revitalisant

1 orange
1 branche de céleri
1 carotte
1 morceau de gingembre de 3 cm
1 petite racine de curcuma
1 banane
1/2 avocat
2 noix du Brésil
1 petite poignée d’amandes
1 feuille de chou kale sans la tige (ou autres feuilles vertes)
1 cuillère à café de maca

Passez d’abord à la centrifugeuse ou à l’extracteur de jus l’orange, le céleri, la carotte, le gingembre et le curcuma.
Dans un blender mettez la banane, l’avocat, les noix du Brésil, les amandes, le chou kale, la maca et versez le jus fraîchement extrait.
Mixez pour avoir une texture parfaitement lisse et onctueuse.

Quand les prendre?

Le premiers pas

  • Comme collation, chaque fois que vous avez un petit creux, à la place de grignoter des gâteaux!

L’antioxydant

  • En cure, pendant 1 à deux semaine, dans la première partie du cycle ou en lune croissante et pleine

Le détox

  • En remplacement du repas de midi si le soir vous êtes invité, à la place du dîner si le déjeuner était très copieux …
  • Tout simplement pour alléger l’alimentation en période pre-menstruelle/menstruelle ou en lune décroissante/nouvelle lune.

Le revitalisant

  • Un grand smoothie au petit déjeuner devient une agréable habitude. On démarre la journée pleins de vitalité!
  • Au goûter (en petite quantité), si vous êtes dans en période pré-ovulatoire ou de lune croissante et vous avez besoin d’être soutenues.

 

Je vous souhaite une bonne découverte et dégustation ! N’hésitez pas à me partager vos ressentis après une cure de smoothies et vos meilleures potions 😉

En toute harmonie,
Serena.

 

Lasagnes aux courgettes crues! pour la phase expressive ou intuitive

Lasagnes aux courgettes crues! pour la phase expressive ou intuitive

Voici une recette crue qui sera adaptée en phase mère – expressive (un bon petit plat préparé avec amour pour ma famille ou mes amis) mais aussi pour la phase enchanteresse – intuitive, parce qu’il est sain et détox et aide donc à éviter les symptômes pré-menstruels!

Lasagnes de courgettes au tofu

 

2 courgettes
1 gros poivron rouge
200 g de tofu lactofermenté au basilic
1 gousse d’ail
Huile d’olive
Tamari
Vinaigre balsamique
Origan, marjolaine
Sel

  1. Coupez des tagliatelles de courgette avec un économe. Dans un plat mettez les à mariner avec 24 càs d’huile d’olive, 1 càs de tamari, 1 càs de vinaigre, un pincée de sel. Réservez.
  2. Lavez le poivron, enlever la queue et les graines, coupez le en morceau et mettez le dans le bol du blender avec la gousse d’ail, une càs d’huile d’olive et une càc d’origan, une càc de marjolaine et 1/2 càc de sel.
  3. Emiettez le tofu lactofermenté.
  4. Quand les courgettes sont bien marinées, disposez les dans un plat en alternant des couches de courgettes, du tofu et de la sauce aux poivron.

Pour celles qui ne mangent pas de tofu, vous pourrez le remplacer par des noix du Brésil, broyées avec des olives, du basilic et de l’ail.

Une alliée précieuse contre la fatigue… les recettes de cuisine !!!

Une alliée précieuse contre la fatigue… les recettes de cuisine !!!

Voici donc une autre façon de profiter des vertus nutritionnelles de l’ortie : l’introduire dans vos menus !

Ce sera l’occasion de profiter également de ses fibres, toujours précieuses dans notre alimentation raffinée qui en manque souvent. Notre flore intestinale nous en sera reconnaissante.

Bien évidemment je parle ici de la plante fraîche – pour ceux de vous qui ont un jardin, n’oubliez jamais d’en laisser une petite partie en friche, cela vous permettra d’avoir de magnifiques orties dont vous cueillerez régulièrement les sommités pour qu’elles se renouvellent ainsi que de nombreuses autres plantes sauvages riches en nutriments. Si vous n’avez pas de jardin, profitez des beaux jours pour sortir en balade et repérer des endroits où elle pousse en abondance – quasiment partout en fait 😉 . Evitez bien sûr d’en cueillir le long de routes ou en bordure des champs en agriculture conventionnelle ! Dans votre cueillette, n’oubliez pas de laisser toujours un peu pour la nature et, une fois rentrés chez vous, dégustez votre récolte le jour même pour garder un maximum de nutriment et faites sécher ce qu’il reste pour les tisanes.

Je suis ravie de partager avec vous des recettes que j’aime particulièrement: des pancakes pour le petit déjeuner, risotto et omelette pour déjeuner et dîner, sans oublier le goûter avec un quatre-quarts !

 

Pancakes à l’ortie

200 g de feuilles d’ortie
400 ml de lait végétal
200 g de farine de riz
3 gros œufs
1 cuillère à café de sel
1 sachet de levure sans phosphates
2 cuillères à soupe d’huile d’olive + un peu d’huile pour la poêle

  1. Hachez finement les orties.
  2. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier sauf la levure. Laisser la pâte se reposer pendant 1 heure. La pâte doit être un peu plus épaisse que la pâte à crêpe
  3. Ajoutez la levure.
  4. Graissez une petite poêle avec un peu d’huile d’olive et cuisez les pancakes des deux côtés comme les crêpes.
  5. A manger très chauds en version sucrée (beurre, sirop d’agave, miel, purée d’amandes…) ou salée (fromage frais de chèvre et ciboulette, saumon fumé, …)

Risotto printanier

240 g de riz pour risotto
200 g de feuilles et jeunes pousses d’ortie
2 échalotes
1 l de bouillon de légumes
2 cuillères à soupe de purée d’amande (blanche ou complète selon préférence)
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 pincée de sel
Huile d’olive
4 cuillères à soupe de parmesan

  1. Coupez les échalotes en fines lamelles et faites-les revenir dans une sauteuse avec de l’huile d’olive.
  2. Ajoutez le riz et faites-le griller à feu vif pendant 2 minutes.
  3. Réduisez la température de cuisson, ajoutez une louche de bouillon et les feuilles d’ortie, salez. Continuez à ajouter du bouillon au fur et à mesure que le riz l’absorbe.
  4. Quand le riz est cuit, retirez la sauteuse du feu, ajoutez la purée d’amande, la sauce soja, le parmesan, couvrez et laisser reposer pendant 5 minutes avant de servir.

 

Variation : Si vous mangez du gluten, cette recette est également délicieuse avec du petit ou grand épeautre en grains à la place du riz. Comme l’épeautre a besoin d’un temps de cuisson plus long, ajoutez les orties à moitié de la cuisson (environ 20-25 minutes).

 

Omelette à l’ortie

 

4 à 6 poignées des feuilles ou jeunes pousses d’ortie (pas de tiges épaisses)
4 œufs
3 càs de tamari
50 ml de crème végétale
½ gousse d’ail
1 pincée de sel marin aux herbes
2 càs d’huile d’olive

  1. Hachez grossièrement les feuilles d’ortie et faites-les revenir d’ortie dans une poêle avec l’huile d’olive.
  2. Battez les œufs avec le tamari, la crème, le sel et la ½ gousse d’ail écrasée et versez sur les orties. Laissez cuire à feu moyen.
  3. Retournez l’omelette et laissez cuire de l’autre côté.
  4. Servez chaud ou froid.

 

Quatre quarts sans gluten ni produits laitiers mais avec des orties !

150 g de farine de riz
50 g de farine de châtaignes
150 g d’huile d’olive ou de margarine végétale
1 sachet de levure sans phosphates
120 g de sucre
3 gros œufs
le zeste d’un citron
150 de jeunes pousses d’ortie
50 g d’amandes broyées

  1. Mettez les orties au cuiseur vapeur pendant quelques minutes, puis hachez-les finement.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Séparez les jaunes et les blancs d’œuf, dans deux bols. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à obtenir une crème.
  4. Versez l’huile dans cette crème, mélangez, ensuite les deux farines, le zeste de citron râpé et la levure.
  5. Montez les blancs en neige et très délicatement mélangez-les aux autres ingrédients.
  6. Pour terminer ajoutez les amandes broyées.
  7. Faites cuire au four à 180°C pendant 25 à 30 minutes.

 

« Après une cure d’ortie, l’on ressent assez rapidement un bien-être corporel accru, l’énergie et la force créatrice reviennent et l’on s’épanouit intérieurement comme extérieurement » Maria Treben, La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu, ed. Ennsthaler.